24/10/2003

Wallon et noir : même combat?

Comme, je suis des cours de néerlandais en ce moment, un contact vient de me préciser la traduction de l'expression "petit nègre" (= charabia, langage incompréhensible,...). En flamand cela donne donc "koeterwaals"! Du wallon "koeter", je me demande d'où ca peut venir...




21:34 Écrit par mehmet | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

réflexions voisines? Bonjour,
Je découvre ton blogue. Sans avoir tout lu, la proximité avec certaines de mes réflexions est évidente. Déjà dans mon premier post, qui me sert un peu de manifeste.
Je te laisse le soin de farfouiller sur mon blogue, si tu le souhaites.

Le passage sur le mot Islam est interpellant.
La machine antiterrorisme est assez diabolique dans la création et l'enracinement d'amalgames. Dans le genre involution, c'est spectaculaire.
C'est donc fort important que toutes le voix plus nuancées sont importantes à diffuser.

Sincèrement, je ne sais pas trop où se trouve Blegny sur la carte de Belgique.
Parmis les turques, se trouvent-ils des kurdes?
Travailles-tu aussi sur les questions d'asiles?
Es-tu toi-même allochtone?
Bon j'arrête là avec les indiscrétions (tu n'es pas obligé de répondre, bien sûr :-)

Je mets un lien de ta page chez moi.
À plus.

Écrit par : BroC | 24/10/2003

voisins-voisines Bonjour,

Merci pour tes commentaires. Je suis effectivement Belge d'origine turque et j'écris très souvent sur les sujets liés aux allochtones mais en dehors de mon boulot. Merci d'ailleurs pour le lien (je renvois dès que possible). Je sais pertinemment que les gens ne savent pas où se trouve Blegny (en province de Liège) mais ce qui est important pour moi est de faire découvrir que même dans une petite localité comme Blegny lors d'un festival, les questions liées aux minorités sont débattues. A propos, le festival était fantastique, chouette et amusant.

Il n'y avait à mon avis qu'un seul kurde mais cette communauté est beaucoup plus présente dans certains quartiers à Liège (pour info : je suis Bruxellois) mais pas à Blegny. Questions d'asile? Non, je ne traite pas ces sujets même si j'écris quelques fois des petites news sur le site Visas.be.

A bientôt,

Écrit par : Mehmet | 24/10/2003

Très intéressant ton blog. Tu sais je vis à Cheratte, non loin de Blegny, de part et d'autre de ma maison il y a des turcs, une mosquée et un petit bistrot. A Cheratte-bas sur 2220 habitants 1400 sont d'origine turque. Parfois c'est un peu chiant car il n'y a presque que des magasins turcs dans le quartier, dont tous ceux qui font dans l'alimentation générale et comme en plus ils sont tenus par des islamiques il n'y a pas chez eux de vin ni de bière, il faut faire trois kilomètres jusque Wandre pour aller se ravitailler quand on tombe trop court. A part çà, tout va très bien entre les communautés, c'est vrai qu'ici on a recensé au moment de la fermeture du charbonnage (en 1977) 23 nationalités différentes et depuis il y a une géorgienne (mon épouse), les Bosniaques, des Lettons, des Kosovares, les Bulgares, des Tchétchènes... c'est vraiment devenu un quartier cosmopolite.
Longue vie à ton blog.

Écrit par : Chevaljak | 25/10/2003

Cheratte Salut Chevaliak,

Un grand merci pour tes commentaires et surtout pour la situation à Cheratte. J'ai déjà fait un petit tour dans ce coin pour repérage et je compte aussi faire un article sur cela, mais il me faut un peu de temps. Ce que j'ai trouvé très marrant : le boulevard Ataturk, un coin perdu avec incroyable mais vrai des panneaux bilingues pour indiquer qu'il faut rouler lentement (en francais et turc). Etant Bruxellois, je suis habitué à lire les panneaux bilingues mais en FR et néerlandais. J'ai trouvé l'idée très chouette d'ailleurs. Très intéressant ton message qui me signale la mixité et les nouveaux arrivant d'origine russophone, si je passe dans le coin (ce qui risque d'arriver rapidement), je t'envoie un blog pour des idées d'interviews. A bientôt

Écrit par : Mehmet | 26/10/2003

Les commentaires sont fermés.