19/05/2004

L'éthique à l'épreuve shaitanesque

"Le PJM (...) ne conteste nullement la légalité (...) de la vente d'alcool (...) mais il rappelle les enseignements d'un islam on ne peut plus clair sur ce point, qui interdit formellement à ceux qui prétendent se soumettre à ses injonctions, de s'adonner à pareille pratique." (Programme du Parti Jeunes Musulmans, mai 2004)

 

février 2004

http://parti.mvjm.be/textes/programme2004/ethique.html

3.
ÉTHIQUE

REJETS DU MARIAGE HOMOSEXUEL ET DE L'EUTHANASIE

Le PJM est un parti d'inspiration islamique, et, à ce titre, il rappelle haut et fort, dans un souci de correction dogmatique, mais aussi de pédagogie sociale et de salut national, son opposition totale, conformément à la moralité et à l'éthique qui sont les siennes, à la pédophilie, au mariage des homosexuels, à l'adoption par eux d'enfants, à l'euthanasie, à l'avortement, aux manipulations génétiques. Cette fermeté morale devrait rejoindre (ou, plus exactement, être rejointe par) les préoccupations d'un humanisme bien compris, et en tout cas celles des différentes confessions monothéistes exprimées sur la scène sociale.

 

abracadrabra shaitanesque et hop ! voilà le nouveau chapitre éthique du programme du PJM:

mai 2004

http://parti.mvjm.be/textes/programme2004/ethique.html

3.
ÉTHIQUE

REJETS DU MARIAGE HOMOSEXUEL ET DE L'EUTHANASIE

Le PJM est un parti d'inspiration islamique, et, à ce titre, il rappelle haut et fort, dans un souci de correction dogmatique, mais aussi de pédagogie sociale et de salut national, son opposition totale, conformément à la moralité et à l'éthique qui sont les siennes, à la pédophilie, à l'euthanasie, à l'avortement, aux manipulations génétiques. Cette fermeté morale devrait rejoindre (ou, plus exactement, être rejointe par) les préoccupations d'un humanisme bien compris, et en tout cas celles des différentes confessions monothéistes exprimées sur la scène sociale.

Quant à la situation des homosexuels, la position du PJM est sans équivoque : il ne conteste nullement la légalité de leur reconnaissance citoyenne sur le plan national (pas plus qu'il ne la conteste à propos de la vente d'alcool, des mariages mixtes, ou de l'usage de l'intérêt bancaire), mais il rappelle les enseignements d'un islam on ne peut plus clair sur ce point, qui interdit formellement à ceux qui prétendent se soumettre à ses injonctions, de s'adonner à pareille pratique.

PJM n'est pas une officine doctrinale à caractère policier destinée à condamner telle ou telle pratique (ou absence de pratique) contraires à son idéologie. Il poursuit, par contre, sans relâche, un effort pédagogique, sinon thérapeutique, à caractère hautement fraternel, sinon compassionnel (si ce mot est encore compris), pour guérir (ou " sauver ") des proches qui subissent déjà, pour la plupart, les affres de la discrimination.



19:31 Écrit par mehmet | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

NON! Nous pouvons discuter sur la tolérence de la différence, mais le PJM va trop loin, et la Belgique restera Belge.

Écrit par : Belge | 11/06/2004

Les commentaires sont fermés.