25/07/2004

Le carnaval en Belgique

Alors, quoi de neuf ? Comment ça, vous n'avez pas encore eu le temps de potasser la composition des nouveaux gouvernements ? Mais, bon sang, que faites-vous sous l'orage belge ou sur la plage à Bodrum ? En tout cas, cher électeur-conscient, je ne vous félicite pas pour les résultats électoraux : poussée nationaliste-extrémiste en haut, poussée nationaliste-extrémiste en bas, le pays navigue en eaux troubles et à voir la tête de certains députés fascites, ça vous donne envie de vomir.
 
Bon, pour ceux qui n'étaient pas là, je recapitule :
Au fédéral, l'équipe reste "paars" (VLD-MR-PS-SPA-SPRIRIT) avec des socialistes et des libéraux qui ne s'aimaient déjà plus mais après la rupture de bail par Elio (quoi quel contrat PS-MR?), c'est pire... les libéraux ne sentent cocufiés. Exit aussi Louis Michel qui tire une dernière balle anti-PS dans De Morgen (23/07) avant de partir à la Commission pour 5 ans grâce au... PS. Dans les couloirs du Parlement fédéral, les chrétiens-démocrates flamands louchent également sur l'équipe de Verhofstadt IIbis et certains murmurent déjà une chute dès la rentrée... mais d'ici là Yves Leterme tentera de "rendre confiance" à son aile droite et il commence bien en offrant un portefeuille à Kris Peeters, le patron des patrons (Unizo). En tant que ministre, il s'occupera sans doute des dossiers liés aux... patrons. C'est clair, on n'est jamais mieux servi que par soi-même.  Freya Vandenbossche reste au fédéral. Quel rapport? Aucun, elle est tellement...
 
Rendre confiance, Leterme devra également essayer face aux militants nationalistes (qui ne l'est plus en Flandre?) du N-VA car l'homme fort du petit parti Geert Bourgeois (antifrancophone notoire contrairement à ce qu'indique le patronyme) a promis à ses militants que la scission de l'arrondissement Bruxelles-Hal-Vilvoorde prendra 5 minutes. 5 minutes ? C'est à mon avis le temps que les francophones accorderont à Bourgeois pour défendre sa cause perdue. L'équipe flamande (CD&V-N-VA-SPA-SPRIRIT-VLD-Vivant) compte quand même Inge Vervotte, la babe chrétienne-démocrate ex-Sabena. Et alors? Non, rien, elle est tellement...
 
En Wallonie, l'orange sanguine (CDH-PS) fait le plein de jus pour une législature sous pression libérale. Le Soir écrivait qu'un accord existait avant les élections entre Elio et Joëlle mais que les intéressés refusent de le confirmer. Mais au fait, c'est quoi ce truc d'accord ? Un moment, j'avais entendu un accord PS-MR, puis un pôle (devenu convergences) des gauches (PS-Ecolo) et maintenant un accord PS-CDH ? Si je comprends bien, c'est le PS qui signe tout avec tout le monde et visiblement ça marche, never change a winning team. Marie Arena aura le portefeuille de la Formation. Et alors ? Non, rien...
 
A Bruxelles, Picqué III (PS-CDH-Ecolo) a décidé de créer de l'emploi. C'est vrai quoi, le taux de chômage dans la capitale atteint des sommets européens et le problème n'est toujours pas résolu. Oui, d'accord le PS a géré le portefeuille de l'emploi durant les 10 dernières années... mais bon, c'est pas la même chose car c'était la faute au partenaire de coalition... et puis maintenant c'est Cerexhe qui a repris la patate chaude ! Rouge, orange, vert, le gouvernement automne devra également se farcir deux femmes fortes : Madame Horreur (Grouwels) et Madame la méchante institutrice (Dupuis). A moins qu'Evelyne fasse plus chier sous la pression de sa locale qui invoquera la procédure d'urgence à sa régionale écolo pour convoquer une AG extraordinaire avec une urgence impérieuse sur le bilan hebdomadaire de la ministre de l'Environnement. On parie ?
 
A la Communauté française, il y a Marie Arena. C'est tout? Non, mais vous avez vu l'heure? Et puis elle est tellement...
 

03:02 Écrit par mehmet | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.