23/09/2004

D'un culot et d'une arrogance totalement inacceptables !

22/09/04 Conseil communal de Schaerbeek
 
Fine pluie et halo de réverbère qui se glissent sur l’imposante façade de l’hôtel de ville de Schaerbeek, un parmi les centaines d’immeubles prestigieux que compte l’une des plus grandes communes de la région bruxelloise. Une architecture qui ne laisse rien au hasard avec une largeur impressionnante des porcelaines qui ornent les toilettes communales. On ne rigole pas des urinoirs de la prestigieuse marque Twyfords Adamant, la Rolls-Royce de sa catégorie. A l’instar de la Chambre des Représentants, le Conseil communal collectionne les bustes de ses dirigeants et sur la droite en montant les escaliers, celui de feu Roger Nols (FDF puis PRL), bourgmestre xénophobe en fonction de 1971 à 1989, trône tranquillement souriant face à la plaque honorant la composition du même conseil lors de la… Libération. Rappelons qu’en début d’année, ce buste avait été saisi par huissier sur ordre du ministre régional du Budget, Guy Vanhengel (VLD), pour cause de non paiement d’une taxe régionale par la commune. On se demande si les urinoirs n'auraient pas eu plus de succès en salle des ventes.

On entre dans la salle du conseil tout en bois entrecoupé de marbre et de tapisserie Brabant mon plaisir. Le bourgmestre, Bernard Clerfayt (FDF-MR) sonne la rentrée : « En tant qu’échevin de l’Instruction faisant fonction, je vous demande de prendre vos places. C’est un peu comme à la rentrée ici, chacun a retrouvé ses copains ? Bon, on reprend sa place… » C’est dans une bonne humeur évidente que les conseillers regagnent leurs sièges. L’ordre du jour appelle l’élection d’un nouvel échevin de l’Instruction en remplacement d’Alain Hutchinson siégeant au Parlement européen. Un seul candidat s’est visiblement manifesté, il faudra donc voter à bulletin secret pour Mohamed Lahlali (PS), par ailleurs député régional bruxellois et ancien échevin dans la même majorité pour le même portefeuille. L’histoire est en réalité plus politicienne qu’il ne paraît ce soir. Mohamed Lahlali était déjà échevin de l’Instruction faisant fonction jusqu’au mois de juin dernier étant donné qu’Alain Hutchinson (PS) était membre du précédent gouvernement bruxellois. Il a été démis d’office suite aux dernières élections car Hutchinson était appelé à siéger mais finalement ce dernier décroche son mandat au Parlement européen. Le collège préfère alors passer par l’élection du nouvel échevin pour qu’il ne soit plus faisant fonction mais pas de bol, c’est la fin de l’exercice et on propose alors d’attendre tranquillement la rentrée afin de pouvoir compter sur le quorum nécessaire. Problème de taille pour le parti socialiste schaerbeekois, son échevin Lahlali perdra deux mois de salaires. Mais que faire alors ? Et hop, on convoque pour la mi-juillet un nouveau conseil communal avec tous les coûts que cela représente (jetons de présence, personnel,…) même si le dit échevin a prévu de partir en vacances du 22 juillet au 31 août. Comme prévu, le quorum ne sera pas atteint et on attendra donc cette belle rentrée pour pouvoir remettre de l’ordre dans ce collège. 29 votes pour, 0 contre et 1 abstention, Mohamed Lahlali prête finalement serment comme échevin de l’Instruction publique.

lire la suite : http://www.minorites.org/article.php?IDA=3644 

17:14 Écrit par mehmet | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.