05/11/2004

Théo...logique!

"Les Pays-Bas sont sous le choc depuis l'assassinat mardi matin du cinéaste et polémiste Theo van Gogh, arrière-petit-neveu de Vincent, par un homme de 26 ans portant barbe et djellaba."
 
Le débat est relancé sur la liberté de parole et le respect des autres. Qui sème le vent récolte le populisme ?, se demandait l'un des observateurs avertis de l'élite politique batave. Et les nombreux posts sur les forums de discussion reprennent, comme à chaque reprise, l'argument béton en vogue : si on avait dit X % sur les juifs, on serait directement devant les tribunaux ou lincher dans les médias mais quand il s'agit des musulmans, personne ne s'émeut. Sorry, mais même si l'argument tient la route et que toute critique envers les juifs vous catalogue - à votre insu - dans la longue liste des antisémites, il devient inacceptable d'accepter le crime pour justifier la privation du droit à la parole, même populiste! Faut-il tolérer encore ces discours racistes, islamophobes ou antidémocratiques ? On voudrait dire non mais il est déjà trop tard pour réagir. Quand les arrogants fraudeurs siègent à la Maison Blanche ou à l'Elysée, quand le parti qualifié de raciste par les tribunaux belges arrivent en tête des sondages dans ce pays, on se sent rapidement minoritaire parmi les gens de bonne volonté sur terre. De l'autre côté, une petite clique de fondamentalistes flingue un écrivain narcissique raté et ce sont tous les fidèles modérés d'un culte qui sont invités à se justifier devant les caméras.   
Impossible pour moi d'accepter une quelconque censure dans le discours public et il existe suffisamment de dispositions judiciaires pour réclamer ses droits de réponse en cas d'abus. Vous n'aimez pas la prose d'une personne, zappez-le pour un autre média, ça fait plus mal à l'auteur de ne pas être lu.
 

18:23 Écrit par mehmet | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Comme j'aimerais qu'on entende d'autres voix comme la tienne : analyse pertinente ! Je souscris à tes arguments. Bonne suite et bon courage : pas facile de faire entendre un discours intelligent.

Écrit par : Ubu | 05/11/2004

Racisme Cher Mehmet,
Je comprends difficilement le racisme (antijuif, antiarabe ou antieuropéen). Il existe des musulmans paisibles tout comme il existe des européens excités.
La Belgique a des lois antiracistes et il n'y a qu'à les appliquer de la même façon à tous: un policier qui frappe un arabe lors d'un "contrôle d'identité" (ça existe) doit être sanctionné de la même façon qu'une petite frappe marocaine qui crache sur une fille court vêtue (car ça existe aussi).
Mais la bête est dure à tuer: maintenant, la "mode" consiste à parler de pays "criminogènes" pour la prostitution et le rackett...
Il n'y a pas de race criminogène, mes des criminels (seuls ou en bande). Le type des délits est uniquement le fait de personnes (et d'éducation): si les guettos paupérisés favorisent les délits "physiques" (coups par exemple), le milieu feutré de la finance favorise les délits "économiques" (arnaques et fraude par exemple).
Bon travail d'éducation: il y a du boulot!

Écrit par : Armand | 06/11/2004

... Théo van Gogh aurait été en prison s'il avait prononcé ses idées en Belgique... liberté de parole, ça me fait bien rire!

Analyse pertinente?

Et a-t'on le droit de critiquer l'idéologie/théologie de l'Islam ou certains versets du Coran? non, on colle directement l'étiquette islamophobe et raciste sur le front...

Musulman tolérants et modérés, peut-être... mais un Islam modéré, ça ne peut exister du fait du tawhid, de la sunna et des hadiths ainsi que des sanctions faites à l'encontre de possibles bid'a...

De ce fait, un musulman, qui pense qu'un chrétien ou qu'un juif (et on ne parle pas des paiens) doit avoir le même statut et le même poids juridique qu'un musulman, ne suit pas les préceptes d'Allah et de son prophète. Il est peut-être un "musulman modéré" mais on peut le qualifier d' "hypocrite" (dans le sens religieux du terme).

on peut me traiter de menteur, de raciste, d'islamophobe ou même me tuer ou m'emprisonner mais ça ne change rien : aucun véritable musulman ne peut me prouver le contraire s'il connait et suit n'importe quelle école de droit islamique.

Écrit par : ... | 10/11/2004

... Audacieuse signature : tous les textes sont sujets à interprétation. Le vôtre est simplement décousu et témoigne de la "perception sélective" décrite plus haut. C'est sans doute la peur de votre ombre qui justifie votre anonymat ? Rien d'autre à dire.

Écrit par : Ubu | 10/11/2004

... Cher ...,

Je vois que l'édito du Morgen a fait mouche sous votre plume et je me doute de votre identité masquée. Vous pouvez ne pas trouver mon texte pertinent (venant d'un islamophobe... :))) mais je ne comprends pas en quoi vous me demandez des comptes sur la modération des fidèles d'un culte. En bref, votre argument est de dire que les textes sacrés prouvent que le musulman tolérant n'existe pas. Il faut être vraiment de mauvaise foi pour conclure de cette façon car je veux bien également prendre les textes sacrés des autres cultes et extrapoler, comme vous le faites, le jugement sur les comportements humains. A mon avis, il ne restera plus grand monde dans la catégorie des modérés. Il serait temps de décoincer un peu votre vision eurocentriste et populiste. Merci quand même pour votre commentaire!

Écrit par : mehmet | 11/11/2004

... Le Coran a été descendu en une nuit, Laylat Al-Qadr (LXXXXVII, 1) . Il est l'oeuvre d'Allah, l'original se trouve à côté de lui sur des tables de pierre.

Il a été de façon à ce que la volonté d'Allah soit claire et précise : "et l’Esprit fidèle est descendu avec cela sur ton cœur, pour que tu sois du nombre des avertisseurs, en une langue arabe très claire." (XXVI, 193-195)

Du fait de l'unicité d'Allah, que le Coran a été écrit de la façon la plus claire possible. Les musulmans ne peuvent interprêter les textes du Coran, ils ne doivent pas non plus mettre de côté un seul verset car sinon

1) Ils ne reconnaîtraient plus le Tawhid, et donc ils serait des kafirs comme Iblis.
2) Ils ne peuvent pas faire d'innovation, bid'a, car toute innovation est une hérésie. Et toute hérésie doit être punie par la mort.

Mehmet, tu n'es qu'un mounafikoun et un moushrikoun.

Des musulmans tolérants existent peut-être mais ce sont alors des associateurs et ne méritent pas d'être appellés musulmans. Tu te pares des mensonges fréquemment utilisés pour s'introduire facilement dans le dar-al-harb et endormir les harbis de bonne volonté comme Ubu ou Armand. Mais ce sont des mensonges pieux pour que toute la religion ne soit plus qu'à Allah...

Je ne signe pas car ces temps-ci on se fait tuer si on critique l'Islam, en tout cas dans nos pays dernièrement.

ps: Je n'ai pas lu le Morgen et ils sont surement encore loin de la vérité.

Écrit par : ... | 12/11/2004

Van Gogh ou la démocratie assassinée ... On pouvait ne pas aimer Van Gogh. Ses prises de position contre une religion (l'Islam) étaient sans doute virulentes mais cela ne justifiait pas un assassinat. Et pourtant, il a été assassiné et par un musulman qui considérait, avec ses complices, que ceux qui prononcent des paroles attaquant l'Islam ne méritent pas de vivre. Ce qui me dérange dans les commentaires de la presse francophone, c'est cette idée suivant laquelle "il l'aurait bien cherché", idée qui permet en quelque sorte de légitimer le crime ...

Elio Di Rupo n'a d'ailleurs pas dit autre chose en se contentant de commenter le crime par un "Les Pays-Bas se ferment de plus en plus et voilà où cela mène". Là aussi, on légitimise indirectement le crime en laissant entendre que Van Gogh aurait mieux fait de se taire ou d'avoir d'autres opinions. Evidemment, Monsieur Di Rupo se doit de ne pas choquer la communauté musulmane et de se rappeler que la moitié des élus PS du parlement bruxellois sont de confession musulmane.

Enfin, quant à la communauté musulmane elle-même, on ne l'a guère entendue condamner avec une quelconque vigueur l'assassinat du cinéaste. On se demande pourquoi ? Peut-être parce que l'assassin avait le texte du Coran pour lui ...

Écrit par : Joseph Staline | 16/11/2004

Les commentaires sont fermés.