14/11/2004

Always, Quota Cola!

Frank Vandenbroucke (SP.A), ministre flamand de l'Emploi, relance l'idée des quotas d'allochones à l'embauche ou au stage. Une idée que son camarade prédecesseur (Renaaat Landuyt) avait seulement évoqué en se heurtant à l'hostilité des big boss flamands. On connaît le refrain : chez nous l'origine ne compte pas, des critères basés sur la compétence, blablabla... Pourtant le résultat sur pièce donne environ 6.000 jeunes flamands suivant un enseignement en alternance (école+boulot) sans pouvoir trouver une place de stagiaire dans une société et, comme par hasard, une majorité d'étudiants d'origine étrangère. Alors, c'est chouette de s'essayer à la masturbation théorique mais tant que le délit de faciès continuera d'avoir la haute cote dans le marché du travail, on devrait passer par un système qui encourage fortement (pour éviter un terme allergique au patronat) les dirigeants à favoriser la diversité dans le personnel. Le marché a également un rôle social dans la lutte contre l'échec scolaire, la formation, l'insertion socio-professionnelle, non ? En tout cas, VDB a paraît-il fixé un ultimatum aux partenaires sociaux (syndicats et patronat) pour trouver une solution avant le 25, sinon il proposera son propre plan. Je ne sais pas s'il lit mon blog mais si c'est le cas, j'ai juste envie de lui dire passionnément : Vas-y Franky, c'est bon, vas-y Franky, c'est bon, bon, bon!

06:30 Écrit par mehmet | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

Commentaires

Cher Mehmet, Diantre quelle conclusion ! Mais penses-tu que ce projet ait une quelconque chance de passer, dans le climat actuel . A moins de l'évoquer comme un équilibrage transitoire, il y a peu de chance qu'il soit populaire. En plus, si ce n'est qu'à l'embauche, on peut craindre une pléthore de contrats à l'essai, qui ne seront bien entendu pas transformés. N'empêche, ça va hurler dans le plat pays. A quand la même décision pour Bruxelles ? C'est bien d'une disposition régionale dont tu nous parles ? Je suis bien réveillé ?
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 14/11/2004

climat Salut Ubu, merci pour le passage si rapide... Oui, je parle bien d'une initiative régionale mais ce serait bien que les Francophones emboîtent le pas. Populaire ? Les impôts ne le sont pas non plus, mais ici il ne s'agit pas d'offrir une faveur mais de mettre fin à une discrimination flagrante sur l'accès à l'emploi. Pas grave si après les stages, on n'aboutit pas à des emplois réels, on pourra quand même écrire une ligne pro sur le CV. Mais, les dirigeants pourront également mettre à l'épreuve (au frigo ? ) les préjugés sur certaines personnes. Chance que la mesure passe : 8/10 (soit via les partenaires sociaux, soit via le ministre), chance que la mesure soit effectivement appliquée 2/10, marge d'erreur 2 points.

Écrit par : mehmet | 14/11/2004

Discrimination positive... Cher Mehmet,
La solution VDB est bonne en attendant mieux, mais il serait préférable de faire comprendre aux patrons que c'est la compétence et l'assiduité qui génèrent la prospérité des sociétés et pas la couleur de la peau... On a le même problème avec les femmes qui travaillent, d'ailleurs.

Voici deux effets pervers de ce type de lois:
Aux USA, il y a des quotas en faveur des noirs et des hispaniques pour l'obtention de certains diplômes. Le résultat: comme l'enseignement est très coûteux là bas, les noirs obtiennent plus facilement des diplômes de médecin (il y a moins d'étudiants par rapport à la population) et les gens préfèrent se faire soigner par des médecins blancs, "en moyenne" plus compétents... Les médecins noirs ont donc peu de clients...
Un autre problème est la naturalisation: les allochtones risquent de préférer garder leur ancienne nationalité plutôt que de devenir belges... Est-ce ainsi qu'on favorisera l'intégration?

Je n'ai pas de meilleure idée de ce qu'il faudrait faire..., donc la solution VDB me semble la moins mauvaise en attendant mieux!

Je suis désolé, mais je suis fort pessimiste sur la question... et il y a beaucoup de travail d'éducation à faire!

Écrit par : Armand | 14/11/2004

... Bientôt dans la liste des réponses négatives à une demande d'emploi : "Monsieur Smedt, vous êtes le mieux qualifié de toutes les candidatures que nous avons reçues pour le poste libre chez nous mais vous n'entrez dans aucun des quotas que l'Etat nous impose, nous sommes donc dans l'obligation de prendre quelqu'un de moins qualifié que vous pour ne pas être poursuivi en justice. Mes sincères regrets."

ou bien dans les annonces d'offres d'emploi "belges de souche s'abstenir"

On calcule comment les quotas? On fait des recensements basés sur l'origine ethnique? Quelles origines doivent être comprises dans le quota? Il y aura des quotas dans le quota? Il ne faudrait pas que certaines origines soient avantagées par rapport à d'autres, genre les asiatiques ou les européens de l'Est (si bien sûr les "blancs" et les "jaunes" sont compris dans les quotas)... Et si on dépasse ce quota, est ce que l'on discrimine les autres?

Masturbe-toi bien avec tout ça.

Diversité dans l'entreprise? Pour plus de tensions dans l'entreprise? Déjà des gens ayant le même bagage culturel ne savent pas toujours avoir de cohésion entre eux... La société se communautarise déjà énormément : communautarisons les entreprises, ça améliorera la productivité et ça facilitera la gestion du personnel!

Écrit par : ... | 14/11/2004

lectures conseillées au lecteur réactionnaire anonyme Geert Hofstede, Vivre dans un monde multiculturel
Fons Trompenars, L'entreprise multiculturelle
Philippe Irbane, La Logique de l'honneur
John G. Schermerhorn (e.a.), Comportement humain et organisation

Écrit par : mehmet | 14/11/2004

Une honte! Cher Mehmet,
Ce "courageux" anonyme est une honte pour les belges!
Bien sûr, en cas de chômage massif, il n'y a pas place pour tout le monde, mais faut-il que ce soient les plus fragiles (femmes et allochtones) qui soient le plus pénalisés?
Quelle hypocrisie!
On empêche l'accès au travail des allochtones, puis "on" (les mêmes bien-pensants, évidemment) s'étonnent d'un taux de chômage plus élevé chez les immigrés!
Le problème est qu'il est difficile de prouver qu'il y a eu discrimination...
J'ai dit que j'étais fort pessimiste...

Écrit par : Armand | 14/11/2004

Cher Mehmet, cher Armand, Ce commentaire ... a le courage de l'anonymat, c'est-à-dire pas grand chose : lil prouve simplement a contrario la nécessité d'une mesure de cet ordre, ne fût-ce que pour lutter contre l'esprit caricatural de certains . Comme tu le dis, Armand, c'est peut-être une manière de sortir d'un cercle vicieux. Je conçois l'espoir que tu places dans cette mesure, Mehmet, et je vois que tu restes pragmatique. Toujours un plaisir de passer
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 14/11/2004

... Le travail de Hofstede se basait sur une étude des filiales dans le monde de la société IBM : Elle essaye donc de prendre en compte les différences dans la façon de penser, de réagir et d'agir entre la société mère et ses filiales étrangères. Ce n'est donc pas une éloge pour des équipes multiculturelles, mais un travail sur la gestion d'équipes de culture différente. Hofstede est connu sur ces travaux à propos de la distortion culturelle.

Pareil pour l'ouvrage de trompenAArs : c'est pour le management international et le problème de l'exportation des méthodes de management dans des filiales étrangères.

Pour ce qui est de D'IRIBANE : il prône la prise en compte des traditions nationales dans la gestion d'entreprise, toujours par rapport à ce problème de filiales étrangères. je vois pas où sont les avantages de la multiculturalité au sein d'une équipe...

à part le livre de Schermerhorn, Hunt et Osborn, ils mettent en évidence les problèmes inhérents aux différences culturelles et l'importance de modifier l'organisation d'une entreprise selon la culture nationale. Maintenant ils ne disent pas comment organiser une équipe avec des personnes de cultures différentes : au contraire, ça met même de l'eau à mon moulin du fait notamment des distorsions culturelles qui ne facilitent pas la cohésion et la compréhension au sein d'un même groupe de travail.

@Armand : "courageux"? tu veux mon adresse? pourquoi faire? venir mettre des pavés dans mes fenêtres? porter plainte et me mettre en prison? ou me tuer comme d'aucuns font?

Écrit par : ... | 14/11/2004

... Courage? "Ubu", c'est ton nom? le mien c'est "..."! C'est sûr que les caractères 'U' et 'B' sont bien plus courageux que le caractère '.'

caricatural? Lis le lien, tu comprendras...

ce sont les mêmes qui dénoncent le système électoral américain parce qu'il n'est pas égalitaire et qui prônent un système inégalitaire basé sur la discrimination positive : assez comique...

Écrit par : ... | 14/11/2004

Racisme ordinaire... Cher Mehmet,
Qu'est ce que le racisme ordinaire?
Qu'est ce que le racisme primaire?
Je crois que nous avons la réponse!

Écrit par : Armand | 14/11/2004

.... Bonjour tout le monde,

J'aurai voulu ajouter mon grain de sel mais Armand a résumé le fond de ma pensée. Je ne suis pas opposé à des mesures de discriminations positives pour faire "bouger" les choses mais comment peut-on être sûr que nous serons épargnés d'effets contraires ? Il faut que la correction imposée par le politique porte ses fruits sinon cela pourrait vite devenir catastrophique (cf. exemples d'Armand). En fait, le problème, c'est surtout de l'éducation à la tolérance et à la citoyenneté mais, hélas, il y a encore beaucoup de boulot à faire....Bonne soirée à tous...

Écrit par : promethee | 14/11/2004

Cher ... C'est sans doute parce qu'il y a de la discrimination "tout court", aux idées très ajustées dans leur paranoïa d'ailleurs, qu'il y a la discrimination positive : évidemment, elle mettrait en péril un certain "esprit " conservateur. Tu connais mal Armand pour imaginer qu'il puisse se montrer violent. Quant à moi, si tu cherches un peu, mon blog est accessible mais je crains que tu n'y fasses tache : il n'accueille que ceux qui sont d'accord de discuter sans s'incriminer mutuellement et en toute franchise. Désolé, Mehmet, d'avoir fait tourner tes commentaires au forum : il m'a semblé nécessaire de répondre à ce (hum) commentaire.

Écrit par : Ubu | 14/11/2004

... "Pendant que mes ancêtres inventaient la démocratie, les tiens se roulaient et hurlaient comme des bêtes sauvages dans les clairières. Bête et faible d'esprit, tu me fais pitié par ton ignorance" (M. , 12/11/2003) Certains voudraient nous éduquer à leur tolérance et montrer leur savoir.

Mais du peu que l'on rentre dans des choses sortant des grosses routes du "bien-pensant" et rentre vers des arguments un peu plus pointus... silence radio ou mieux : des insultes ou des idioties de préjugés (que ce soit des préjugés négatifs ou positifs).

Ubu, donc si je te suis, le meilleur moyen de combattre une injustice (discrimination), c'est par une autre injustice (discrimination positive)... beau modèle de pensée... partisan de la peine de mort? de shooter les dealers?

Vous me faites tous bien rire avec vos "Le conservatisme, c'est pô bien" mais quand on en vient à une argumentation digne de ce nom, il n'y a plus personne, ou si : des insultes du style "C'est du racisme primaire"

Écrit par : ... | 14/11/2004

Je vais encore perdre mon temps mais tant pis D'abord, traiter tes propos de "racisme primaire" n'est pas une insulte : c'est un constat fondé sur leur inélégance. Ensuite, il ne s'agit pas de bien penser mais de penser "juste", c'est-à-dire de manière appropriée et avec une certaine sérénité, si pas une certaine clairvoyance : oserais-je dire qu'elles semblent te faire défaut toutes deux ? Enfin tes comparaisons ne sont que de pures manipulations de nos propos : nos réserves et nos nuances t'ont sans doute échappé ou préfères-tu, à la mode extrémiste, les disqualifier en les caricaturant ? La démocratie et la libre expression, ce n'est pas dire n'importe quoi : nous te critiquons donc quand ton discours produit des inepties et, à mon avis, il en regorge . En plus, pour être entendu, il est courtois de se présenter et d'assumer sa signature : cela te permettrait peut-être d' ôter les scories perfides de tes propos qui les rendent indigestes puisque tu devrais prendre tes responsabilités. Peut-être alors que nous pourrions échanger des idées au lieu de nous lancer des "amabilités".
Salutations distinguées.

Écrit par : Ubu | 14/11/2004

... le racisme est un ensemble de théories et de croyances qui établissent une hiérarchie entre les races, entre les ethnies. Ou une attitude d'hostilité pouvant aller jusqu'à la violence, et de mépris envers des individus appartenant à une race, à une ethnie différente généralement ressentie comme inférieure.

Je ne crois pas avoir été hostile envers une ethnie, encore moins avoir parlé de "super race". Je suis hostile à la discrimination positive car c'est une solution facile et injuste qui va entraîner encore plus de problèmes dans les têtes des gens. Je suis hostile au concept de multiculturalité, mais pas au concept de pluralisme culturel, un appauvrissement au niveau de la diversité car on décape les cultures majoritaires pour ne plus former qu'un melting-pot insipide et difforme.

Raciste pour l'islam? Je critique l'idéologie musulmane et je ne fais d'amalgame entre arabe et musulman. C'est comme si on faisait l'amalgame entre allemand et nazi...

Je ne fais pas d'amalgame, je ne fais pas de promotion à la facilité, je ne fait pas de victimisation : nous sommes tous des personnes égales et nous devons donc avoir des traitements égaux. Favoriser des gens ne sert qu'à les rabaisser légalement et à ne pas les considérer comme nos égaux : que diraient les handicapés physiques si on les infantilisait et que l'on légalisait aussi un quota pour eux? Ne sont-ils pas capables de promouvoir leur compétences eux-mêmes?

Écrit par : Nemo | 15/11/2004

Les commentaires sont fermés.