24/01/2005

Crainte de l’immigration francophone

Appel lancé par le bourgmestre flamand d’Overijse (périphérie de Bruxelles) pour constituer une liste unique flamande afin d’enrayer la hausse de l’immigration francophone. Le bourgmestre fait sourire JP Botteldoorn, un conseiller communal flamand réputé modéré à l’égard des francophones. «Pas un seul parti flamand représenté à Overijse n’oserait former une coalition avec les francophones, déclare le conseiller. Ce serait un véritable suicide politique.» Suicide politique, vraiment ? Encore, c'est la version du conseiller modéré.

19:07 Écrit par mehmet | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Effectivement, ce doit être un modéré ! Il n'a sans doute pas entendu les propos de Van Rompuy, légers et de circonstance cette semaine tout particulièrement. On les lui rappellera lors de la première coalition avec le VB : si ça ce n'est pas du suicide...
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 24/01/2005

en effet Merci Ubu, en effet, j'étais trop vite... l'extrémisme n'a plus de limites. A décharge, je viens de lire que Van Rompuy vient de présenter ses excuses mais que retiendra l'homme de la rue : ses excuses ou ses attaques dignes d'un "purificateur ethnique flamand" ?

Écrit par : mehmet | 25/01/2005

en éffet je trouve que le flamanguantisme par rapport au francophone est injustifié le chaumage est a la louvière pas à mons

Écrit par : fgrert | 17/03/2006

flaminguant ah cela cessera quand les flaminguants ne sont pas normaux nous on veut juste habiter a overijse et on ne peut pas pour raison de commune a faciliter je pense que ne devrions condidéré dirk brankaer comme quelqu'un qui ne sait pas ce qu'un overijsois c'est quelqu'un qui est né chez lui comme ma famille conc ce n'esp asp au flamand c'est au overijsennar ok?

Écrit par : dhfdhhfg | 17/03/2006

Les commentaires sont fermés.